Les point and click les plus marrants, tordus ou ce qui fait qu’un joueur se tape la tête contre les murs

06Voici un petit top 5 des point and click tordus, drôles et incontournables qui m’ont marqué lorsque j’étais jeune joueuse !

… 

point_and_click_011.The Curse of Monkey Island

The curse of Monkey Island, troisième de la série des Monkey Island, est le premier auquel j’ai joué. C’est le genre de point and click tordu et délirant pour lequel les créateurs en ont certainement trop pris ! On suit les aventures de Guybrush Threepwood devenu pirate et éprit de la belle Elaine Marley. Malheureusement pour lui,  – oui, c’est un petit peu les feux de l’amour version pirates – elle a aussi fait chavirer le cœur de Le Chuck. Ce redoutable flibustier n’aura de cesse de tendre les pièges les plus diaboliques à notre pauvre Guybrush ! La piraterie, les dialogues pleins d’humour et bien sentis en ont fait des jeux cultes. Les duels de pirates prennent la forme de concours de vannes, la victoire allant à celui qui a la meilleure répartie. Pour le plaisir, en voici un petit exemple :

«Les gens tombent comme des mouches quand j’arrive.  –  Avant même de sentir ton haleine ?»

«Ça se voit que l’alcool t’a imbibé le cerveau. – Je bois pour tolérer les gens comme toi !»

«J’ai parlé à des singes qui étaient plus polis que toi. – Je vois que tu as passé du temps chez tes parents.»

point_and_click_0202.Sam et Max

Ces deux personnages créent par Steve Purcelle parodient la culture des Etats-Unis et apparurent pour la première fois dans un comics en 1987. Le jeu Sam et Max hit the road quant à lui sorti en 1993. On suit ces deux protagonistes qui sont détectives freelance. Sam, le chien, et Max le lapin, qui parlent. Et à la manière d’un Denver le dernier dinosaure, ça ne choque strictement personne. En même temps vu l’univers dans lequel ils évoluent, les gens sont déjà bien assez bizarres pour ne pas avoir à se préoccuper d’un chien et d’un lapin qui causent. C’est un des premiers point and click auquel j’ai joué il y a fort longtemps. Je crois même avoir utilisé le minitel à l’époque pour trouver la solution, c’est pour dire ! Le duo de détectives est réussi : entre un Sam qui est assez posé et calme et Max qui lui aime se délecter de la souffrance des autres et aime aussi torturer. Les dialogues sont toujours humoristiques, parfois dénonciateurs, et beaucoup d’horreurs sont dites mais dans une ambiance bon enfant, alors ça passe. Le jeu a connu grâce à Telletale plusieurs suites plutôt réussies dans lesquelles on retrouve l’esprit de Sam et Max Hit the road. 

3point_and_click_0203. Discworld II

Discworld, Disworld 2 et Discworld noir sont basés sur l’univers des livres de fantasy de Terry Pratchett. Ceux-ci prennent place dans les annales du disque monde (discworld). Ce sont de très bonnes adaptations du monde de Pratchett. On retrouve Rincevent l’apprenti magicien qui se met dans des situations plus improbables les unes que les autres, le bibliothécaire (qui a été transformé en singe) et tous les autres. L’histoire de Discworld 2  (celui auquel j’ai le plus joué), reprend globalement celle du livre Le Faucheur. Et pour toutes les mauvaises langues qui disent que les jeux vidéo rendent cons (oui je dis bien con) ou qu’ils n’y a que des cons qui jouent, eh bien pour ma part c’est grâce à Discworld 2 que j’ai découvert Terry Pratchett, qui est devenu l’un de mes auteurs préférés ! Comme quoi, même jouer peut aider à se cultiver !

point_and_click_0404.Les Chevaliers de Baphomet

J’en ai déjà parlé lors de mon top 10 des jeux les plus marquants. Les Chevaliers de Baphomet et Les Boucliers de Quetzalcoatl font partie des très bons (et peu nombreux) point and click sortis sur Playstation. On suivait les aventures de Georges Stobbart – ou les aventures d’un américain à Paris – secondé par Nicole Collard. Les Chevaliers de Baphomet et Les Boucliers de Quetzalcoatl ont eu une seconde jeunesse avec une version remastérisée, et quelques séquences de jeu en plus pour le premier, sortie sur différents supports en 2010 et 2011. Et bien sûr une suite est à venir cette année, appelée Les Chevaliers de Baphomet : La malédiction du serpent. Rien à dire à part que ces deux premiers opus font partie des monuments du genre !

05. Blazing Dragons

point_and_click_05Blazing Dragons est sorti en 1996 sur Playstation et Sega Saturn et est basé sur une série télévisée du même nom. C’est un pastiche des Chevalier de la Table ronde avec des dragons comme personnages principaux et le peu d’humains qu’il y a sont assez dégueulasses (oui n’ayons pas peur des mots). C’est un esprit assez Monty Python, c’est d’ailleurs Terry Jones qui double certains personnages comme Trépied, le bouffon. Je me souviendrai toute ma vie que je suis tombée sur ce jeu par hasard dans un Score Game (paix à ton âme) et j’ai bien aimé le pitch. Déjà à l’époque j’avais de merveilleux goûts et ce n’est aller qu’en s’améliorant … hum, bon j’ai fini de me jeter des fleurs :mrgreen: .

Les dialogues sont géniaux, avec de l’humour british bien comme il faut. Il y avait même une quête où l’on devait se faire passer pour la princesse disparue et Trépied nous hypnotisait pour que l’on ait la même voix et gestuelle qu’elle (et bien sûr le roi n’y a vu que du feu) qui donnait un peu près ça :

«Palabres, palabres, c’n’est pas d’la rhubarbe.
À présent tu es une princesse, même avec de la barbe.» 

Un bon petit point and click à refaire de temps en temps pour rigoler ou à faire absolument si on aime l’esprit Monty python.

Voilà pour ce petit top 5. Bien sûr d’autres point and click font partie de ma collection comme : Day of Tentacle, Black Mirror, les Runaway, les jeux Daedalic, The Walking dead, Yesterday et j’en passe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s