Beyond : Two Souls

beyon two souls_01Esprit es-tu là ?

Le postulat de départ est simple : Jodie est reliée à une entité, qu’elle a nommée Aiden depuis son plus jeune âge. Pendant le jeu on revit des étapes marquantes de sa vie se déroulant lorsqu’elle est enfant, adolescente ou adulte. On ne joue pas ces scènes dans l’ordre mais, en plus d’être original, ce procédé narratif ne perturbe en rien la compréhension de l’histoire. Jodie évolue sous nos yeux tout en laissant une certaine marge de manœuvre au joueur. Malgré sa particularité, elle n’en reste pas moins une jeune fille comme les autres qui veut s’amuser et profiter de la vie. Mais isolée depuis son plus jeune âge, tous ceux qui se trouvent autour d’elle ne font qu’accentuer et pointer du doigt son anormalité. Alors, comment peut-elle se sentir aimée ou acceptée dans ce cas ?

beyon two souls_02

Aiden, fais-mois peur !

Les épreuves qui attendent cette jeune fille ne se font pas sans la présence d’Aiden et en le contrôlant, plusieurs possibilités s’offrent à nous. On peut rendre la vie de Jodie difficile ou la faciliter, la protéger contre certaines menaces, la soigner. Mais on a aussi la chance – en passant à travers les murs – d’assister à des scènes dont elle n’a pas idée et de mieux comprendre l’histoire. On se prend à aimer et détester cette présence (qui est nous, puisqu’on l’incarne, vous suivez toujours ?). La vérité sur cette mystérieuse entité sera révélée à la fin du jeu mais chut… !

Two and an half girl

Jodie n’est pas totalement seule dans cette aventure puisqu’elle sera souvent en présence de ses deux » papas » par obligation et scientifiques : Nathan Dawkins (joué par Willem Dafoe) et Cole Freeman (Kadeem Hardison).

beyon two souls_04

Même s’ils essaient de la canaliser (et par extension Aiden), ils sont un peu dépassés par ses habiletés et par leur amour pour cette enfant qu’ils ont vu grandir. Les autres personnages que l’on rencontre ont presque tous leur importance, même si l’on ne s’en aperçoit pas tout de suite. La réalité du monde et des gens qui le composent est très justement dépeinte. On peut tomber sur des personnes incroyablement gentilles comme sur de sombres connards vils mécréants !

Comme son prédécesseur Heavy Rain, différents épilogues sont possibles. Toutes les séquences ne sont pas déterminantes pour ces fins mais les jouer différemment permet de voir certaines scènes sous un autre angle et de débloquer des trophées. Ceux-ci sont d’ailleurs masqués pour ne pas risquer de se faire spoiler !

Donne-moi ta main et prends-la mienne

Les commandes sont très simples et intuitives. C’est agréable comparé à Heavy Rain qui était parfois lourd avec les triangles, carré, croix ( « croix croix carré, rond, rond, rond et triangleeee, carré et triangleee ! » les plus anciens auront compris la référence 😉 ) qui s’affichaient à l’écran pour effectuer une action. Le point blanc, même s’il est en de rares occasions difficile à distinguer, est une très bonne idée. Et chose à noter : le Sixaxis est bien utilisé !

La liberté d’action n’est pas totale puisqu’on est souvent pris par la main. En effet il est impossible de se perdre, ce qui peut déranger certains joueurs qui ont un gps dans les fesses le cerveau, mais pour moi qui me perds trèèèès facilement c’est rassurant ! L’exploration est aussi inexistante et les bases sont posées dès le début lorsque l’on incarne Jodie enfant. Gare à celui qui tentera d’explorer les alentours : il se heurtera à un mur invisible ou au rappel à l’ordre de Cole !

beyon two souls_05

Côté graphismes on a le droit à de très belles scènes ainsi qu’à de beaux paysages ! La motion capture est réussie, beaucoup mieux que dans la précédente mouture de David Cage. On voit que pas mal de scènes ont été tournées, d’une part au niveau des nombreuses fins mais surtout des différentes façons de jouer les séquences. Réussir ou non celles-ci ne donne pas forcément lieu à un game over mais nous donne l’occasion d’assister à d’autres dénouements.

beyon two souls_06

Petit bémol pour Willem Dafoe qui a une palette d’émotions moins poussée que celle d’Ellen PageCelle-ci quant à elle nous montre toute l’étendue de son talent d’actrice, même si à mon humble avis il n’était plus à prouver. On se souvient notamment de ses prestations dans Juno, Hard Candy ou encore dernièrement dans The Last of Us… Pardon ? Ah, on me fait signe à la régie que ce n’était pas elle ! Au temps pour moi ! 😛

Beyond two mon soûl

J’apprécie beaucoup les créations de David Cage : Fahrenheit, Heavy rain… De plus, j’ai eu la chance d’assister à sa présentation de Beyond : Two Souls lors du dernier Japan Expo/Comic Con. Il n’a pas survendu le jeu, tout ce dont il a parlé était bien présent et je n’ai pas été déçue sur ce point. Cela change un peu d’un certain Peter Molyneux, qui devait sûrement se faire passer le joint par un certain Don, chez Microsoft. David (oui, c’est mon pote !) a glissé pas mal de clins d’œil à des films et même des easter eggs comme celui en rapport à Heavy Rain. Je ne révélerai pas dans quel chapitre il se trouve, mais vous montre une petite image !

beyon two souls_06

Les différentes expériences que l’on vit à travers Jodie sont aussi très variées et riches en émotions. Les comportements humains sont criants de vérité. Les différentes scènes m’ont mise face à certaines faiblesses (me laisser conduire un véhicule dans un jeu est une très mauvaise idée !) ou peurs comme le mannequin dans le garage. Qui garde un putain de mannequin comme ça dans son garage ? Surtout avec un visage aussi flippant ! 

beyon two souls_07

Si vous n’aimez pas l’émotion, n’en dégoûtez pas les autres

Un jeu qui fait le plein d’émotion avec une belle histoire et des graphismes qui ne sont pas en reste. À éviter si l’on se considère, à tort ou à raison, comme un hardcore gamer. L’aventure étant simple à jouer, il n’y a pas de réels défis, l’intérêt de l’intrigue étant ailleurs. Mais si vous avez envie de vivre une expérience unique, avec de l’action, de l’aventure, de l’amour, de l’exotisme : alors foncez !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s