The Walking Dead saison 2 de Telltale

The Walking Dead saison 2 de TelltaleAprès le succès de The Walking Dead saison 1 édité par Telltale, le studio a décidé de ravir les joueurs en sortant une saison 2.

Je vous propose de revenir sur les cinq épisodes la constituant (même si j’ai déjà parlé du premier épisode) et d’aller plus loin en analysant un peu cette aventure à laquelle on prend part.

WARNING SPOILER !

Welcome back to Zombieland ! Clémentine est de retour pour nous jouer un mauvais tour ! Ce sont Christa et Omid qui sont avec elle pour ce début d’histoire et plus question de la protéger mais bien de se mettre dans la peau de cet enfant en la contrôlant. « All That Remains », le premier épisode, attaque fort : une scène émouvante avec un chien, une petite chirurgie à vif (le Dr Carter est demandé dans la petite cabane au fond du jardin) et autres joyeusetés. Le ton est posé : le Club Med c’est pas ici, même si les zombies ressemblent vaguement à des clubbeurs après un lendemain de cuite, et la Clémentine elle va en chier baver bien comme il faut.

I’ll be back. Le retour de Kenny dans l’épisode deux, « A House Divided », est assez surprenant et s’annonçait sympa sur le papier mais la joie est de courte durée. Les pertes successives de sa femme et son fils l’ont détruit et on assiste au fil de l’aventure à sa déchéance. Une fois dans le camp de Carver, lors du troisième épisode «In Harm’s Way », nous pouvons retrouver les personnages du DLC 400 jours. On se rend compte, sans surprise, que cet endroit dont on entendait parler est « tenu » par un mini Gouverneur. C’est véritablement durant cette partie du jeu que l’on peut dire adieu à la Clémentine que l’on connaît, en nous laissant la possibilité d’en faire une petite manipulatrice et sadique.
A lonely cowboy Clémentine. Les deux derniers épisodes, « Amid the Ruins » et « No Going Back », sont ponctués de choix à faire aussi dérangeants les uns que les autres. La fin de saison laisse une drôle d’impression : on en ressort épuisé, lessivé voire même déprimé. Après tout ce qu’elle a vécu, Clémentine ne peut désormais compter que sur elle-même. Concernant les graphismes et le gameplay, Telltale n’a pas changé sa formule. La narration quant à elle est plus maîtrisée, plus travaillée et les dialogues tiennent une place beaucoup plus importante que dans la saison précédente. Petit bémol qui donne parfois l’impression d’être dans un livre dont vous êtes le héros. En matière d’atmosphère, si la première saison avait un bon pied dans l’ambiance des comics, la deuxième y saute à pieds joints en s’y roulant allègrement.

Lee’s Legacy. À travers Lee nous avons adopté Clémentine et sommes devenus son parent de substitution en lui laissant pour héritage tout ce dont elle a été témoin. On pourrait voir un certain décalage entre le comportement de Clémentine et son âge, et en arriver à la conclusion que ça ne colle pas avec la réalité. (Ah, on me signale dans mon oreillette un flash info de dernière minute : l’apocalypse zombie n’a pas encore commencé. Mais l’espoir fait vivre et comme on dit : araignée zombie du soir espoir). La vocation première d’un jeu vidéo n’est pas forcément le réalisme, même si certains jeux tendent à être des simulateurs de vie plutôt bien fait ou à intégrer des paramètres humains dans la gestion du personnage.

Monde de merde ! Ici les zombies servent juste le propos : les Hommes sont des putes des crevures, leur humanité déclinant dès lors qu’ils sont livrés à eux-mêmes. C’est le genre de situation où chacun va trouver en lui des ressources pour survivre en n’ayant probablement pas le même comportement que par le passé et va laisser libre cours à ses pulsions. Ce que l’on fait par le biais de Clémentine n’est pas si choquant et il n’y a pas besoin de zombies pour malheureusement observer ces événements dans certaines parties du monde…

Être ou ne pas être ? Finalement la question qu’on se pose est : à sa place ferions-nous les mêmes choix et arriverions-nous à vivre avec ? Jusqu’où cette quête de survie va-t-elle mener Clémentine ? Reste à patienter encore quelques mois pour découvrir la saison 3 et savoir si l’on continuera à la voir évoluer et quels pépins vont lui tomber dessus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s