Dragon Age : Inquisition

dragon_age_inquisition-wideAttention ce test n’est pas un test de Dragon Age : Inquisition, mais un pur délire basé sur la trame du jeu. Merci de votre compréhension !

Au commencement. Le réveil fut douloureux après l’expérience. Nom de code : Dragon Age 2. Deux fois moins de fun, deux fois plus de bad trip. J’ai eu vent par mes contacts d’une soirée très select, Dragon Age : Inquisition. Jamais deux sans trois, comme dirait mémé ! Je vais contacter les organisateurs pour vérifier que ce ne soit pas un fiasco comme la deuxième mouture.

J-3 : Very Bad Trip. Après l’entrevue avec les organisateurs, c’est le trou noir. Je ne me souviens de rien. Je ne sais même plus qui je suis… Ah oui ! Une femme, humaine bien sûr !  Je me regarde dans le miroir et… Oh mon Dieu ! Qu’elle texture tête horrible ! Tiens donc, j’ai une marque verte fluorescente sur la main et je ne me rappelle pas comment elle est arrivée là. Il y a une nana qui s’approche et me prend à partie. Encore une histoire de verre renversé sur sa copine ou quelque chose comme ça. Après une explication tendue, j’ai pu m’apercevoir qu’il y avait des trous dans le ciel une organisation foireuse. Et on compte sur moi pour rétablir tout ça ! Allez et maintenant la radasse qui m’a pris la tête se met à crier :  » c’est parti pour l’Inquisition ! « 

J-2 : Mais au fait, c’est quoi la quête ? On se promène à droite, à gauche pour recruter des alliés distribuer des invit’, fermer ces satanés trous dans le ciel gérer les détails – il n’y a d’ailleurs que moi qui puisse le faire, quel délire –  et d’autres joyeusetés. Il y a plusieurs gars qui me tournent autour : une espèce de gros mastoque ayant un penchant malsain pour les roux, un ken peroxydé et un gars qui est l’homme le plus classe du monde. Mais il doit être plus à voile qu’à vapeur. Ah, puis il y a aussi un gros dégueulasse qui me fait du rentre dedans. Mais le mec doit être pourri de l’intérieur vu sa dégaine ! Depuis qu’on a essayé de négocier avec lui pour organiser la fête dans son champ, il ne cesse de hurler : Révolte ! Con de paysan…

J-1 : Il n’y a que les failles qui maillent. Bon, j’ai fini par rallier inviter pas mal de personnes rencontrées dans des lieux assez étranges. J’ai aussi combattu des dragons refoulé de mauvais dealers et jugé des mecs pas très sympas sélectionné le meilleur DJ. Maintenant il ne reste plus qu’à se débarrasser du péquenot dans son champ et de son clébard « dragon » qui le suit à la trace. Une magicienne dealeuse va s’en occuper en lui préparant un petit joujou saupoudré d’herbes aromatiques en provenance d’Amsterdam. Et voilà médor est k.o et son maître expulsé à coup de fourche dans les fesses !

Let’s Get The Party Started ! Résultat pour l’Inquisition : une teuf au top, des invités éclectiques et une bonne ambiance ! On a tout déchiré et on a fait en sorte que la précédente soirée ne soit plus qu’un lointain souvenir. Ouvrir les yeux demain sera tout aussi dur, surtout avec la gueule de bois, mais au moins on aura la fierté de la mission accomplie et plein de jolis souvenirs en repensant à cette aventure !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s