Life is Strange épisode 2 : Out of Time

Life_is_strange_out_of_time

Max is back Alright ? Et là dans votre esprit résonne un air entraînant, accompagné d’images d’hommes sexy qui se déhanchent déguisés en vampire, momie et autres. Le 24 mars j’ai donc pu retrouver ma petite geekette préférée, très loin du cliché – je vous l’ai dit, je déteste les clichés – que l’on peut en faire. Douce mais avec du caractère, jolie mais pas pouffe, drôle, gentille et, cerise sur le gâteau, avec de super références cinématographiques. Plus de testostérone et de réalité m’auraient fait craquer pour elle ! Mais faisons fi de mes désillusions sentimentales et partons à la découverte de ce deuxième épisode.

Stuck in America. Arcadia Bay est l’image de la petite ville américaine par excellence : tout le monde se connaît et s’observe voire s’espionne. Je serais toujours fascinée par ces gens qui n’ont aucun problème à déballer leur vie au premier pèlerin qui leur adresse la parole. Alors oui c’est un jeu et les personnages ne peuvent pas jeter des tomates à Max à chaque fois qu’elle leur parle, mais quand même ! Out of Time nous permet donc de découvrir un peu plus la ville avec son contexte économique et social – interro écrite dans une semaine – et ses habitants.   

Un irl in game. L’environnement fourmille de petits détails qui sont importants pour pouvoir s’immerger encore plus dans l’atmosphère d’Arcadia Bay et surtout du lycée Blackwell. On peut prendre le temps de se promener, lire des affiches, nouer des relations avec les camarades de Max. Le journal de la jeune fille – très bien écrit et avec de l’humour – contribue aussi à l’immersion en nous faisant mieux comprendre comment elle perçoit les événements qui lui arrivent. Et pour parfaire le tableau, les réseaux sociaux tiennent une grande place dans la vie des élèves. Ils sont le moyen idéal pour humilier son meilleur ennemi en se sentant tout-puissant derrière son ordinateur. Welcome in reality !

Un grand pouvoir… implique de grandes responsabilités. Oui c’est du réchauffé mais c’est le cas pour notre héroïne. À trop faire joujou avec son pouvoir, outre le nez qui saigne, elle se retrouve avec l’impossibilité de l’utiliser à un moment clé. Chloé a une grande part de responsabilité dans tout ça et on se demande si elle ne va pas mener sa meilleure amie à sa perte. Côté histoire, les scénaristes n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère puisque tout prend de l’ampleur et je dirais même part en sucette : chambre mise à sac, vidéo virale, menaces anonymes et j’en passe ! La fin de ce deuxième épisode marque un véritable tournant car on s’aperçoit que nos choix ont un énorme impact. Petit point météo de dernière minute : le mystère s’épaissit toujours autour de la tornade et après la neige on annonce une éclipse. Life is Strange nous promet une excellente saison alors gageons que le troisième épisode, Chaos Theory, rejoigne ses grands frères sur le podium.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s